Quennevières 1915

Les plus anciens visiteurs de ce blog se souviennent peut-être qu’il y a 5 ans, je consacrais l’un de mes premiers billets à une maison qui appartient à ma famille depuis plusieurs  siècles. J’avais notamment insisté sur tous les trésors qu’elles pouvait renfermer.

Parmi ceux-ci, j’avais mentionné l’existence d’un carnet tenu par mon arrière-grand-père durant la Première guerre mondiale.

Ce carnet commence par les premiers jours de front de leur auteur.

René Barthe, 22 ans, étudiant en médecine, est affecté depuis le 14 juin 1915 au 264ème régiment d’infanterie, en tant que médecin auxiliaire. Il va donc vivre les derniers instants de la bataille de Quennevières, dans l’Oise.

Ce n’est bien entendu pas durant l’assaut que René Barthe a pu trouver le temps d’écrire ce compte rendu. Il s’y attèle une fois la bataille terminée en rédigeant quatre articles d’un coup,  le 17 juin 1915.

Il tiendra ensuite ce carnet régulièrement à jour pendant près d’un an avant de se lasser. Le dernier article date du 12 avril 1916.

Durant ces quelques mois, René Barthe va alterner les descriptions de batailles sanglantes et les réflexions plus personnelles. Certains textes font preuve d’une très grande maturité littéraire pour un jeune homme de 22 ans. L’horreur et la poésie alternent, parfois au sein d’un même article, donnant à l’ensemble une force impressionnante.

C’est cette force qui a fait dire à tous ceux qui ont lu ce carnet qu’il fallait en faire quelque chose. Je l’ai donc retranscrit et j’ai proposé aux deux derniers enfants toujours en vie de René Barthe de publier chaque article sur internet, 100 ans jours pour jour après sa rédaction.

Marie-Renée et Jacques ont été enchantés par le projet et ont immédiatement donné leur accord. Mon frère, Romain, dont c’est le métier, s’est ensuite attelé à la réalisation technique.

René Barthe ayant intitulé son carnet « Quennevières, 1915« , c’est également le nom que porte le site :

www.quennevieres1915.fr

Nous sommes aujourd’hui le 17 juin 2015. Les quatre premiers articles ont donc été écrits il y a 100 ans jour pour jour. Je vous invite dès maintenant à les lire et à les faire lire.

Marie-Renée et Jacques, ce travail vous est bien entendu dédié.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...


Categories:Non classé
Mots-clé: , ,

Un commentaire

  1. Mickael a dit :

    Très belle initiative que de publier ce journal, un siècle plus tard, c’est un bel hommage !

Suivez-moi sur Twitter Rejoignez-moi sur Facebook Abonnez-vous à mon RSS