Categotry Archives: Archives

marechal_general_papiers

Du maréchal, du général et de leurs papiers

Mercredi dernier, la journaliste Eleonore Gratiet-Taicher a publié sur Rue89 un article intitulé « l’État considère les écrits de Pétain comme sa propriété ». En lisant le titre, je me suis simplement dit « et alors ? ». Tel le renard alléché par une certaine odeur, je me suis précipité sur ledit article. Trois points y sont soulevés, que nous allons reprendre ici, l’un après à l’autre.

6249535069_9bf5564793_b

Dissémination, enrichissement et création : les trois voies de la transmission du patrimoine

Il est d’usage dans notre métier de dire que les archivistes ont 4 missions fondamentales : Collecter, Classer, Conserver, Communiquer. Les célèbres 4C organisent toute notre pratique quotidienne. Sauf que c’est faux. L‘archiviste n’a que deux missions : gérer les flux d’information et transmettre le patrimoine. Les 4C ne sont que les moyens indispensables à mettre en œuvre pour remplir ces missions. Nombreux sont ceux qui rétorqueront que c’est une évidence. Que cela va sans dire. Mais je pense que cela va […]

SONY DSC

Valoriser le patrimoine : entre bien public et intérêts privés

Mettre en ligne des reproductions de documents d’archives indexées au patronyme pour permettre une recherche plus rapide pour les généalogistes. C’est un beau projet, non ? Oui, mais voilà, pour accéder au document, ledit généalogiste devra bourse délier. Et là, tout de suite, ça coince. Pourquoi ? Parce qu’un tel projet est très proche de ce que font déjà les services d’archives. Seule la logique d’accès au document change (accès selon un plan de classement d’un côté, accès par patronyme d’un autre). […]

5892472148_f56d298102_b

Le juge, l’article 11 et les données personnelles

Depuis plusieurs mois, l’affaire NotreFamille avait pris des allures de western. Deux cow-boys avaient décidé d’en découdre en duel dans la rue principale d’une ville qui semblait déserte. Mais derrière les volets clos, les observateurs étaient nombreux. La tension était à son comble dans l’attente du premier coup de feu. Sauf que cette fois-ci, c’est le juge qui a tiré.

253671306_9c0ba63656_b

Ci-gît l’exception culturelle (2005-2011)

Oh elle n’aura pas vécu longtemps. En matière de réutilisation des informations publiques, l’exception culturelle est née en 2005. Sa naissance était porteuse de grands idéaux. Ne s’agissait-il pas de garantir à tous un libre accès à la culture, de garantir une diversité de l’offre ?

3903453421_a98a1f6635_b

La loi 78-753 est-elle soluble dans le domaine public ?

Lors de notre récent échange par blogs interposés (voir là, puis ici, et enfin là), calimaq m’a interrogé sur la notion de domaine public. Il estime pour sa part que la réutilisation de données produites à partir d’œuvres du domaine public devrait ne souffrir d’aucune restriction, afin de respecter l’esprit même du domaine public. C’est un thème que je n’avais jusqu’à présent jamais abordé et sur le lequel, je l’avoue, je ne m’étais jamais interrogé jusqu’à une phrase d’Adrienne Alix lors […]

375430921_1fd269f9f7_b

De l’utilité de l’exception culturelle …

C’est un tweet de @calimaq (et l’échange que nous avons eu ensuite) qui, hier, m’a fait me replonger dans la problématique de la réutilisation des informations publiques détenues par les institutions culturelles. Il venait manifestement de lire la récente note de la CNIL qui le confortait dans son idée : l’exception culturelle ne peut être invoquée en matière de protection des données personnelles. Nous étions, à ce sujet, totalement d’accord. Il y a en fait deux questions : peut-on librement réutiliser […]

[Concours] A vous de voter !

Et voilà, la date limite de dépôt des candidatures vient de passer. A partir de maintenant, et pendant une semaine, c’est à vous de choisir parmi les 12 propositions qui ont été faites. Vous les avez oubliées ? Pas de soucis, tout est là.

To be, or not to be ? |AD 65

[Concours] Drôles d’objets …

Les services d’archives sont des lieux où l’on trouve des documents d’archives. Mouais. Mais pas que. Tous les services d’archives conservent, quelques part entre les parchemins et les disques durs, des objets plus étonnants les uns que les autres. Souvent attachés à des dossiers « classiques », souvent judiciaire, ils auraient tous leur place dans un musée. Oui, mais voilà, à part les agents du service, généralement tout le monde en ignore l’existence.

Réutilisation

Réutilisation par les généalogistes : typologie des pratiques

Il y a quelques mois, je vous avais proposé de répondre à un petit questionnaire dont le but était de connaître la manière dont vous réutilisez les informations publiques contenues dans les documents d’archives. Vous avez été 348 à répondre et je vous en remercie. Il est temps maintenant de vous dévoiler les résultats de cette enquête. Ce sondage a aboutit à la rédaction d’un rapport d’une quarantaine de pages, intitulé : « Réutilisation des informations publiques par les généalogistes – […]

Suivez-moi sur Twitter Rejoignez-moi sur Facebook Abonnez-vous à mon RSS